Quelles sont les causes des aphtes ?

24 juin 2016

Un aphte est une lésion de la muqueuse sans gravité localisée le plus souvent dans la bouche (langue, lèvre, palais, gorge…). Cette affection est douloureuse et gêne la mastication lors de la prise d’un repas. Mais quelles sont les causes des aphtes ?

Même si les connaissances actuelles ne permettent pas d’identifier avec précision l’origine d’un aphte, plusieurs facteurs sont pourtant pointés du doigt dans le déclenchement de l’apparition de ces plaies buccales disgracieuses. On évoque notamment l’hérédité, le stress et les carences nutritionnelles. Explications détaillées dans cet article.

Liste des SOLUTIONS contre les aphtes (amazon.fr)
Aphte et sucre

Des causes méconnues

Ni infectieux, ni contagieux, les aphtes guérissent d’eux même au bout de quelques jours sans laisser de séquelles cicatricielles. Ces ulcérations ne représentent pas de danger pour la santé mais peuvent dans certains cas révéler une autre pathologie.

Pourtant très fréquent dans la population, l’aphte reste à ce jour méconnu. Les causes ne sont pas clairement identifiées par la médecine. Toutefois, il est établi que de nombreux facteurs favorisent leur apparition.

L’hérédité

Les aphtes auraient une cause à caractère héréditaire. Certaines personnes présenteraient une prédisposition génétique impliquant la survenue plus fréquente de cette affection par rapport au reste de la population. Il n’est pas rare de constater une prédominance des aphtes au sein d’une même famille. Cependant, la transmission génétique liée aux aphtes, les gènes impliqués et leurs rôles ne sont pas connus.

Les carences nutritionnelles

Certaines carences nutritionnelles favorisent l’apparition des aphtes telles qu’un déficit en oligoéléments. Citons le fer et le zinc parmi les minéraux déficitaires. Les aphtes sont également favorisés si l’organisme manque de vitamines B12 ou d’acide folique (vitamine B9).

Aphtes chez les étudiants

La fatigue et le stress

La fatigue physique, le surmenage, les chocs émotifs sont autant de causes qui peuvent conduire au développement des aphtes. Ainsi, on constate une prévalence plus élevée chez les personnes soumises au stress. C’est notamment le cas pour les étudiants en période d’examen.

Le désordre immunitaire

Des désordres mineurs au sein du système immunitaire peuvent être à l’origine de l’apparition des aphtes. Les personnes dont l’immunité est faible luttent plus difficilement contre les infections bactériennes et virales localisées dans la bouche. La déficience immunitaire est souvent à associer à la prédisposition génétique.

Liste des SOLUTIONS contre les aphtes (amazon.fr)

Le symptôme d’une maladie

Les aphtes sont parfois le témoin visible d’une pathologie gastro-intestinale. L’aphtose, c’est à dire la présence des aphtes, est alors symptomatique d’une maladie. Citons notamment la maladie coeliaque (intolérance au gluten), la rectocolite ulcérohémorragique (colite ulcéreuse) ou encore la maladie de Crohn. Le diabète peut également favoriser l’apparition des aphtes ainsi que l’infection par la bactérie Helicobacter pylori responsable des ulcères de l’estomac.

Les médicaments

La prise de certains médicaments est une autre cause contribuant à la survenue des aphtes. Il peut s’agir d’anti-inflammatoires, d’anti-stéroïdiens tels que l’ibuprofène, d’antibiotiques ou encore de bétabloquants. Par exemple, les antidépresseurs ont tendance à diminuer la sécrétion salivaire.

Aphte et chocolat

L’alimentation

Certains aliments dont l’ingestion irrite les muqueuses sont connus pour induire des aphtes chez les personnes sensibles : gruyère, ananas, noix, chocolat, épices… Il en est de même pour la consommation d’alcool, de tabac ou de café.

La flore bactérienne

Une mauvaise hygiène buccale ou certains produits consommés sont également à mettre en cause. Ils peuvent entrainer une rupture de l’équilibre de la flore bactérienne ou de l’acidité de la salive. La conséquence est l’établissement d’un terrain propice au développement des aphtes.

Les hormones

Les hormones jouent un rôle dans le déclenchement des aphtes. La puberté est une période de la vie où ces ulcérations surviennent fréquemment. Les femmes sont également davantage sujettes aux aphtes lorsque des changements hormonaux interviennent. C’est le cas lors d’une grossesse, au moment des menstruations ou de la ménopause.

Un traumatisme buccal

Parmi les causes des aphtes, les morsures, les blessures liées à un appareil dentaire ou à un mauvais usage d’une brosse à dent, mais aussi les chocs contre les gencives sont autant de traumatismes qui affectent la muqueuse buccale et favorisent l’apparition des ulcérations.

Liste des SOLUTIONS contre les aphtes (amazon.fr)
Aphte et tabac

Un sevrage tabagique

Parce que la nicotine protège des aphtes, il est fréquent d’avoir des poussées d’aphtes quand on décide d’arrêter de fumer et cela pendant plusieurs mois après l’arrêt du tabac. Les substituts nicotiniques ne sont donc pas la cause des aphtes.

Une chimiothérapie

Enfin, les traitements par chimiothérapie et radiothérapie ont souvent pour effet secondaire l’apparition d’une mucite caractérisée par des aphtes dans la bouche.