Que faire quand on a un aphte sur le palais ?

22 mars 2017

La situation est plutôt exceptionnelle mais il peut arriver qu’un aphte se développe sur le palais. Cette ulcération temporaire ne revêt pas de caractère d’urgence en terme de traitement. Cependant il est toujours plus agréable d’en limiter rapidement les effets.

Un aphte au palais occasionne potentiellement une douleur lors de la mastication ainsi qu’une gêne lors de l’élocution. Cette affection aussi désagréable soit-elle reste toutefois plus facile à supporter que les autres aphtes en raison de sa localisation spécifique.

Liste des SOLUTIONS contre les aphtes (amazon.fr)

Anatomie du palais

Le palais correspond au plafond de la cavité buccale, les fausses nasales étant situées au-dessus de cette cloison séparatrice. Il se compose de deux parties : le palais dur formé par les os et le palais mou constitué de muscles et de tissus.

Cette partie est également appelée le voile du palais dont la fonction est d’éviter le passage de la nourriture dans les fausses nasales lors de la déglutition. Le palais mou est situé dans le prolongement du palais dur. Tout le palais étant recouvert d’une muqueuse, c’est sur cette zone que les aphtes sont susceptibles de se développer.

Développement d’un aphte au palais

L’observation d’un aphte au palais s’avère difficile quand on est tout seul face à son miroir. Pour davantage de commodités, il est pratique d’employer un petit miroir de bouche afin de bien examiner ses caractéristiques.

La description d’un aphte sur le palais reprend les caractéristiques des autres types d’aphtes. Il s’agit d’une ulcération superficielle nommée stomatite siégeant sur la muqueuse du plafond buccal. De forme ovale et de couleur blanchâtre, un aphte sur le palais mesure quelques millimètres la plupart du temps.

A noter que l’appellation « aphte de Bednar » est parfois utilisée pour décrire des ulcérations rencontrées chez le jeune enfant dans des circonstances particulières.

Les facteurs déclenchants

L’origine d’un aphte sur le palais dépend de facteurs aussi divers que le stress, l’alimentation ou un déséquilibre hormonal. La prise de certains médicaments est tout autant à prendre en considération dans la survenue des aphtes.

Mais la cause la plus fréquente reste quand même la consommation d’aliments dits aphtogènes. Les plus connus sont les fruits secs, les agrumes, le gruyère, le chocolat… Et plus globalement tous les aliments irritants (épices, moutarde…). Sans oublier les excès sucrés ou les carences vitaminiques.

Liste des SOLUTIONS contre les aphtes (amazon.fr)

Les réponses à apporter

Les thérapeutiques employées pour soigner les aphtes se focalisent sur le traitement des symptômes mais pas sur les causes de l’affection. C’est pourquoi les aphtes au palais sont parfois récidivants. Afin de limiter la résurgence de ces plaies inconfortables, il convient d’adopter des règles d’hygiène peu contraignantes mais indispensables.

Cela passe notamment par l’abolition des aliments identifiés comme favorisant la survenue des aphtes et par le respect d’une bonne hygiène buccale. La consommation d’alcool et le tabac sont également à proscrire en cas de susceptibilité aux aphtes. Pour savoir comment soigner un aphte au palais, vous trouverez le remède dont vous avez besoin en consultant les nombreux articles de notre site.